Kenya
Park Africa National Park Family Safari Elephants

Faire un safari au Kenya : les conseils indispensables

Lorsque l’on parle de safari en Afrique, il est difficile de ne pas mentionner le Kenya. Il faut dire que c’est l’un des meilleurs endroits du continent pour apprécier la beauté de la vie sauvage. Le territoire kenyan abrite une faune et une flore incroyablement riches et variées qui ne demandent qu’à être découvertes. Si vous avez toujours rêvé de faire un safari au Kenya, cet article vous livre quelques conseils indispensables pour l’organisation de votre voyage. Eh oui, une bonne préparation est toujours nécessaire lorsqu’il s’agit d’un safari en Afrique.

Déterminer la bonne saison pour organiser votre voyage

Pour bien profiter de votre séjour au Kenya, il est important de bien vous renseigner sur le climat sur place. Ce serait dommage de gâcher une si belle aventure à cause d’une simple météo capricieuse : chaleur étouffante, pluie trop abondante… Si votre objectif est d’observer les animaux sauvages de l’Afrique, évitez la saison des pluies, d’avril à juin. La pluie rend les déplacements dans les parcs plus difficiles.

La meilleure période pour profiter d’un safari au Kenya est la saison sèche qui s’étend de décembre à mars. Les animaux sont plus faciles à observer durant cette période. Vous pouvez aussi choisir de partir durant la période de migration des gnous. Celle-ci a lieu à partir du mois de juillet jusqu’à octobre, c’est-à-dire durant l’hiver kényan. Il est bon de noter ici que ces deux dernières saisons correspondent à la saison haute pour faire du safari au Kenya. Les prix ont donc tendance à grimper durant ces périodes.

Partir seul ou faire appel à un guide expérimenté ?

Au Kenya, il est tout à fait possible de louer une voiture et de partir explorer seul les réserves naturelles du pays. Si vous avez l’âme d’un aventurier, vous pouvez donc choisir cette option. D’ailleurs, le réseau routier est plutôt en bon état au Kenya. Attention tout de même, la conduite se fait à gauche sur le pays.

Si vous ne vous sentez pas prêt à vous aventurer seul dans un parc totalement sauvage, il est conseillé de prendre un guide qui connaît bien le territoire. Avec un guide, vous ne risquerez rien. De plus, c’est la meilleure option si vous voulez observer le plus d’animaux possible.

Les lieux à ne pas manquer lors d’un safari au Kenya

Ce n’est vraiment pas les sites naturels qui manquent pour faire du safari au Kenya. Le pays possède un nombre remarquable de parcs nationaux et de réserves naturelles, dont :

  • La réserve d’Amboseli :

Celle-ci est localisée au pied du Kilimandjaro. Elle concentre une importante population d’animaux, à savoir des éléphants, des lions, etc. C’est un magnifique endroit pour observer la richesse faunistique du pays, tout en profitant d’un cadre exceptionnel.

  • La réserve de Massaï Mara

C’est l’un des sites les plus courus sur le pays pour faire un safari. Cette réserve abrite une faune extrêmement abondante, pour ne citer que les fameux Big 5 de l’Afrique. Ce n’est pas tout ! Le parc du Massaï Mara accueille aussi chaque année la migration des gnous.

  • Le lac de Naivasha

Si vous avez toujours rêvé d’observer de près les crocodiles et les hippopotames, cet endroit est fait pour vous. Ce magnifique lac héberge un nombre important de prédateurs et d’autres animaux sauvages. C’est aussi l’endroit par excellence pour observer d’innombrables oiseaux.

 

Publier un commentaire

Laboxtrotter